pixelnoir pixelnoir pixelnoir
Librairie Comptines
Comptines & Compagnie
 
album
Olivia et sa fanfare
souligne

Ian FALCONER
Traduit de l’américain par Philippe Paringaux
Éd. Seuil jeunesse, février 2007 - 15 €


Au programme ce soir :pique-nique et feux d’artifice pour toute la famille d’Olivia. Enfin :pique-nique, feux d’artifice ET musique, pour que la fête soitcomplète. Qu’importe si ce n’est pas prévu, Olivia sechargera d’être une fanfare à elle toute-seule…Jamais à court d’idées ni de ressources, la petitecochonne impertinente peut bien se charger desinstruments, des costumes, du maquillage… et du bouquet final !

Après trois ans d’absence (Olivier et le jouet perdu,2004) nous retrouvons l’hyperactive Olivia avec un plaisir nondémenti. Le charme des illustrations en noir et blancopère toujours, avec d’opportunes touches de rouge, de bleu etl’irruption de quelques photos. La famille s’est agrandie d’unpetit goret supplémentaire, mais Olivia l’ainée n’a rien perdude son inventivité ni de sa capacité à concentrertoute l’attention (oreilles comprises) des lecteurs, ravis. IanFalconer excelle à rendre ces personnagesproches et attachants, jusque dans les excentricités d’Olivia.L’ingéniosité déployée par la coquine pourdégoter ses instruments (dans les placards de la cuisine, dansles mains de son petit frère ou même sur le corps de sonpapa) est d’autant plus drôle qu’elle renonce finalement àla fanfare… mais pas à son costume defemme-orchestre.

Souvent, les « séries »s’épuisent au fil du temps et perdent à larépétition beaucoup de leur charme initial, ce n’est pasle cas decelle-ci et cela valait la peine de le signaler.

par Corinne Chiaradia

Date de publication de l'article : samedi 12 mai 2007.

Imprimer l'article

Librairie membre de
l'Association des Librairies
Spécialisées Jeunesse
Avec nous, la lecture c'est pas sorcier !
Avec nous, la lecture
c'est pas sorcier !
Citrouille.net
www.citrouille.net

pixelnoir