pixelnoir pixelnoir pixelnoir
Librairie Comptines
Comptines & Compagnie
 
roman jeune lecteur / fantastique
Au bonheur des Monstres
souligne
Les Chroniques de Pont-aux-Rats / Tome 1

Alan SNOW
Éd. Nathan jeunesse, mars 2008
544 pages – 19,50 €


Attention, nous entrons icidans un étrange univers peuplé d’humains, de rats,de corbeaux, mais aussi d’êtres vivants jamaisrépertoriés en sciences humaines ni animales. Pour aiderle lecteur à s’immerger dans ce long et foisonnant récit,Alan Snow a pris soin d’illustrer son propos de trèsnombreuses vignettes, planches et images façon 19èmesiècle : chaque page est délicatement ornéed’une quantité de dessins à la plume en noir etblanc, très minutieux, soignés, descriptifs.

Donc, au fil du récit, on fait la connaissance deschoutrognes, bricoliaux, courvites, fifrelins, lapinelles, fromagesà pattes, mini vache aquatique etc., dont l’auteurdécrit l’extravagante morphologie, mais aussi les us etcoutumes. On suit alors avec jubilation leurs aventures avec leshumains.Arthur, adorable orphelin, et son grand-père adoptif, viventclandestinement sous terre, poursuivis par la hargne de l’ignobleGrapnard et de sa clique. Ces véritables brutes,cadenassés dans un mystérieux castel, manigancent deshorreurs afin de s’emparer de la ville et de ses richesses ensoumettant ses habitants à des lois iniques, aidés par unmonstre terrifiant, genre d’invincible golem.

Equipé des mirifiques inventions de son papi (dont unemachine volante), Arthur fait de dangereuses incursions en ville pourrapporter nourriture et matériel divers dans sa cache. Et ilrêve de pouvoir vivre, un jour, à l’air libre. Saroute croisera beaucoup de méchants (dont il sera un jourprisonnier), mais il rencontrera aussi un providentiel vieil avocattrès désordonné, des pirates convertis dans lablanchisserie, une scientifique de génie (dont ladernière invention va être tragiquementdétournée pour le malheur temporaire de noshéros), et bien d’autres personnages fort originaux...

Tout cela n’est pas très raisonnable et mêmesouvent franchement loufoque, mais le fantastique et un comiquedélirant se marient en un cocktail très piquant et on selaisse emporter avec bonheur dans un grand chaos imaginatif et plein desurprises. On a de la tendresse pour les héros, ons’indigne des trahisons, on a peur, on tremble, ons’émeut, on s’émerveille des machineries etsavoureuses inventions pseudo- scientifiques... et on rit beaucoup, cequi n’est pas si fréquent en littérature !

par Mireille Penaud

Date de publication de l'article : jeudi 20 mars 2008.

Imprimer l'article

Librairie membre de
l'Association des Librairies
Spécialisées Jeunesse
Avec nous, la lecture c'est pas sorcier !
Avec nous, la lecture
c'est pas sorcier !
Citrouille.net
www.citrouille.net

pixelnoir