pixelnoir pixelnoir pixelnoir
Librairie Comptines
Comptines & Compagnie
 
album
H.B.
souligne

Thierry Lenain (texte) & Sophie Dutertre (ill.)
Éditions Sarbacane - 12 €


Neuilly 1993, un homme s’introduit dans une classe de maternelle, prend en otage les enfants et leur institutrice, et menace de tout faire sauter. De ce fait divers qui a ébranlé la France il y a dix ans, Thierry Lenain tire un récit sobre et plein d’humaines questions. Erick Schmidtt, l’homme qu’on a appelé Human Bomb est mort, abattu par le GIGN, sans avoir expliqué son geste. Dans les jours qui ont suivi, toute question sur les conditions de cette mort paraissait bien peu opportune face à l’angoisse et au soulagement des parents. Avec le temps pourtant les questions demeurent : fallait-il abattre un homme endormi pour que l’apaisement succède à la colère engendrée par cet acte inhumain ? Notre colère nous interdit-elle de penser ? Chercher à comprendre revient-il à pardonner ? Autant de questions qui sont sous-jacentes au récit de Thierry Lenain ; autant de questions qui s’étendent à tant d’actions humaines et pourtant incompréhensibles.Jamais dans son texte, l’auteur ne nous dit quoi penser. Jamais il n’oublie la souffrance et la peur des parents, la peur des enfants : certains eurent peur, d’autres non. C’est comme ça avec les enfants : c’est imprévisible. Il porte un regard sur l’événement, le questionne et interroge notre réaction face à lui.Ce récit, comme l’indique Thierry Lenain dans son avant-propos, s’adresse autant aux adultes qu’aux enfants. Et cette capacité à parler d’une seule et même voix, d’une seule et même écriture, aux uns et aux autres, n’est pas la moindre des qualités de ce petit livre. Aux enfants, il raconte un événement presque ancien, avec les mots qui en disent l’extrême actualité, des mots qui leur parlent d’eux : "H.B. attend qu’un papa vienne le chercher, comme un enfant qui aurait fait une grosse bêtise (...)". Aux adultes, il dit la souffrance de cet homme égaré "venu mourir dans son enfance" peut-être parce que le monde des adultes lui était devenu insupportable. Aux uns et aux autres il dit que H.B. signifie Human Bomb, bombe humaine, mais aussi Human Being : être humain...

par Ariane Tapinos

Date de publication de l'article : lundi 1er décembre 2003.

Imprimer l'article

Librairie membre de
l'Association des Librairies
Spécialisées Jeunesse
Avec nous, la lecture c'est pas sorcier !
Avec nous, la lecture
c'est pas sorcier !
Citrouille.net
www.citrouille.net

pixelnoir