album

La Fée sorcière

Article rédigé par Josée Lartet-Geffard

Brigitte Minne, Carll Cneut
Éditions Pastel / 12,04 EUR

Dans La Fée sorcière, Brigitte Minne nous parle de manière tout à fait originale de la transmission mère-fille.Marine, née fée, rêve de devenir une sorcière, ce que sa mère refuse. Marine se choisit d’autres modèles de mère : elle apprend à voler et à faire des tours de magie. Sa mère finit par la rejoindre et l’autorise à grandir différente d’elle. Elle lui permet de ne pas simplement reproduire. Les filles peuvent enfin attendre de leur mère autre chose qu’un apprentissage de la fonction maternelle. L’identité d’une femme est maintenant plus complexe à définir.Après avoir seulement entendu à chaque génération "Tu seras une mère, ma fille", cette dernière peut désormais dire "Je serai une femme, ma mère".