roman jeune lecteur

Prinçusse Klura et le dragon

Article rédigé par Nathalie Ventax

Tormod Haugen
Traduit du norvégien par jean-Baptiste Coursaud
Éd. L’École des loisirs, coll. Neuf, à paraître mars 2006
67 pages - 8,20 €

Prinçusse Klura est unevéritable prinçusse, commme son nom l’indique.Attention, pas une vulgaire princesse, une prinçUsse.C’est beaucoup plus chic. Klura mange ce qu’elle veutà tous les repas et passe ses journées à danser lasamba, la rumba avec ses domestuques-cavaliers qui sont toustrès bon danseurs. Du coup, elle « oublie » defréquenter la salle de classe, parce que quand on est uneprinçusse, on a des choses bien plus rigolotes à faireque d’apprendre les fleuves et les montagnes. Mais voilàqu’un jour les prents de prinçusse Klura reçoiventun télégramme du roi Rathur : son fils, le prince Rethorest prisonnier d’un dragon et seule une prinçusse de neufans aux longs cheveux blonds, avec des tâches de rousseur sur lenez et capable de danser la rumba pourrra le délivrer.Armée de la redoutable « chanson en U », Klura seprécipite au secours du prince. Le problème, c’estqu’elle n’est pas la seule sur le coup...

Premier tome d’une trilogie, ce court roman inverse demanière jubilatoire les poncifs du récit de chevalerie :le prince se révèle un insupportable geignard (et detoutes façons, il aurait préféré êtredélivré par un chevalier, alors...), le dragon estfinalement sympathique bien qu’un peu pitoyable, et notreprinçusse va vite découvrir qu’une super copinec’est drôlement mieux qu’un prince pleurnichard et undemi-royaume !