roman ado

Pépites

Article rédigé par Ariane Tapinos

Anne-Laure Bondoux
Éd. Bayard jeunesse, coll. Millézime
Septembre 2005, 351 pages – 11,90 €

Voici l’histoire deBella Rossa, splendide jeune femme de vingt ans qui vit avec sonpère ivrogne et handicapé et rêved’aventures.Dans la petite ville de Maussad-Vallée, Bella Rossaétouffe et ne supporte plus l’hostilité des hommesde la ville à qui elle a refusé les faveurs de sagénéreuse poitrine. Voilà des mois qu’ellegarde précieusement tous les ustensiles de cuisine qu’elletrouve (ou qu’on jette sur son passage depuis qu’elle arepoussé – et tué – un villageois tropentreprenant à coups de casseroles) et les entasse dans unecarriole qu’elle a rafistolée. Son départ estprécipité par l’approche de la guerre. Elleembarque son vieux père grincheux et part àl’aventure dans le grand Ouest... La voilà marchandeambulante de toutes sortes de choses utiles et inutiles,flanquée d’un vieux bonhomme à la langue bienpendue et d’un jeune soldat manchot à la braguette tropsouvent ouverte.

Le roman d’Anne-Laure Bondoux est une incroyable réussite ! Elle nous emporte avec une langue souple et truculente dans unrocambolesque voyage aux côtés d’unehéroïne d’exception. Elle frôle sans cesse leburlesque et nous promène avec gaieté sur les routespoussiéreuses et cahotiques d’un Far West loufoque. Soussa plume naît Bella Rossa, cette femme forte, bousculéepar la vie et les hommes, mais bien décidée àprendre son destin en main. Pépitesest un bijou de drôlerie et d’intelligence et si parfois onse dit que son auteure va trop loin, c’est toujours pour mieuxnous surprendre et nous attacher à sa belle héroïneet à son inlassable esprit d’entreprise.Un de ces romans pour adolescents dont bien des adultes serégaleront, s’ils ont la curiosité d’ygoûter.

PS :

Date de première publication de l’article : lundi 3 octobre 2005.