Album

Prince Arthur et princesse Leïla

Article rédigé par Josée Lartet-Geffard

Béa Deru-Renard et Kristien Aertssen
Éd. Pastel, L’École des loisirs
Septembre 2003 - 12,50 €

Soit, d’une part, unPrince à marier retranché derrière desépreuves à accomplir et une reine mèreautoritaire.Soit, d’autre part, une princesse promise contre son gré,un oiseau magique et trois souhaits à exaucer.Question : est-il possible de résoudre le problème del’écriture d’un conte nouveau à partir decontenus si classiques ?Réponse et preuve par l’album : oui !

Parce que le ton est malicieux, parce que la Princesse est uneétrangère pleine de charme qui a su cajoler un petitoiseau magique et parce que le Prince Arthur se montre tout àfait capable de surmonter avec brio les épreuves de la cuisine,de la couture et du chant qui étaient destinées àses prétendantes.Après avoir pris le temps de faire connaissance (et de sedébarrasser de l’encombrante reine qui n’aime pasles étrangères), Arthur et Leïla tombent amoureux,cuisinent des macarons au goût de loukoums, tricotent desdjellabas et chantent des refrains aux consonancesméditerranéennes...Les illustrations elles-mêmes, par leur graphisme et les choix decouleurs, disent habilement cette alliance drôle et tendre del’Occident et de l’Orient.

PS :

Date de première publication de l’article : octobre 2003.