pixelnoir pixelnoir pixelnoir
Librairie Comptines
Comptines & Compagnie
 

Bibliographies
souligne

Dernier ajout : lundi 20 octobre 2008.

À l’occasion d’un événement, en réaction à l’actualité ou lors de publications, nous réalisons de temps à autre des bibliographies, succintes ou plus développées.Actuellement disponibles :

Sous-rubriques
souligne

puce Écologie de papier…
puce Rugby
puce Cochon d’avril
puce La politique expliquée aux enfants…
puce Du foot et des filles
puce Enfance, travail et société
puce Voyages en Italie
puce Pour une littérature jeunesse non sexiste !
puce Ça se mange !
puce Histoire(s) japonaise(s) d’Hiroshima et d’ailleurs…
puce Israël - Palestine

bibliographie
Date de rédaction : samedi 23 février 2008

Comptines va fêter dansquelques mois ses trente printemps et ce n’est sans doute pas un hasardsi une librairie comme celle-ci a vu le jour dix ans après cequ’il est convenu d’appeler « les évènements de Mai ». À côté des commémorations qui nemanqueront d’avoir lieu à l’occasion des 40 ans de Mai 1968,nous avons voulu, par cette (trop) modeste bibliographie, affirmernotre attachement à un moment de notre histoire récenteet à la manière dont cette histoire est transmise auxplus jeunes. Attachement qu’il est d’autant plus important detémoigner alors que l’héritage de Mai 68 faitdébat, et est grossièrement caricaturé.

Si pour certains, toutes les dérives de la sociétéde consommation individualiste sont à porter au créditdes « soixante-huitards » et de leurs lubies, nous pensons,au contraire que nous leur sommes redevables. Toutes noslibertés d’aujourd’hui ne sont pas nées desévénements de Mai 68, certaines étaient acquisesou en germe avant cette date, et sans doute aussi doivent-elles plusà la lente évolution des moeurs qu’à la brusquemontée de fièvre de ce printemps-là. Iln’empêche. Mai 68 cristalise des revendications et desespérances dont nous sommes, aujourd’hui encoredépositaires. Avec son cortège d’excès, d’erreurset de ridicule, Mai 68, c’est surtout des acquis syndicaux, des droitspour les étudiants, une plus grande liberté pour lesfemmes... Bref, la fin d’une société corsetée.C’est un souvenir aussi, celui d’une lutte collective et festive.

Alors oui, Mai 68 ce sont également des espoirsdéçus, l’entrée de plein pied dans unemodernité égoïste, mais le triomphe de lasociété de consommation doit plus à ceux quiaujourd’hui voudraient « liquider » Mai 68, à ceuxqui ont promu une télévision conçue pourdégager du « cerveau disponible » pour lapublicité, qu’à ceux qui ont espéré en deslendemains qui chantent. Si avec le recul des années, la belleespérance des révoltés de Mai a laisséplace au triste constat du maintien et de l’aggravation desinégalités, ne jetons pas le joli mois de Mai avec lesespoirs qu’il a suscités. Et puis, hériter c’est aussicontinuer : continuer à affirmer nos convictions et nosespérances. L’espoir c’est aussi ce qui nourrit, chaque jour,notre envie de partager nos lectures, et d’aider les enfants àgrandir, au milieu des livres, conscients de l’Histoire dans laquelles’inscrit leur histoire.

Voici donc une dizaine d’ouvrages, fictions et documentaires, qui fontla part petite ou belle, aux évènements de Mai 68, et quicomposent cette petite bibliographie. Bien trop petite à notregoût mais qui reflète le peu d’intérêt queportent les éditeurs jeunesse à ce sujet, sans doute pasencore assez historique et trop politique. Si petite, que nous y avonsajouté, de manière totalement subjective, mais parcequ’ils nous semblent accessibles à des ados, quelques ouvrages -documentaires - récemment parus ou à paraître, encollection "adultes".


par Comptines & Compagnie
Date de rédaction : jeudi 19 juillet 2007

Petitebibliographie spéciale « DÉMÉNAGEMENT »… en attendant l’ouverture du nouveau magasin de lalibrairie Comptines…
par Comptines & Compagnie

Date de rédaction : jeudi 5 mai 2005

En cette année 2005 qui célèbre le centenaire de sa disparition, la floraison éditoriale autour de Jules Verne et de son œuvre alimente en cascade les rayonnages des librairies. Avec essentiellement deux types d’ouvrages :-* Les rééditions multiples et variées des Voyages extraordinaires.-* Les livres consacrés à l’auteur, qu’ils soient biographiques et/ou thématiques.


par Boris Barbieri
Date de rédaction : mardi 1er février 2005

1945/2005 : 60e anniversaire de la libération des camps de concentration et d’extermination.


par Comptines & Compagnie
Date de rédaction : samedi 1er mars 2003

Une bibliographie réalisée pour le numéro de mars 2003 de la revue Citrouille et qui s’attache à une histoire particulière qui pourrait commencer par "Il était une fois la France et l’Algérie"...


par Mireille Penaud
Date de rédaction : dimanche 1er décembre 2002

Bibliographies (française et anglaise)


Date de rédaction : vendredi 1er novembre 2002

La notion de mort se construit lentement. Les enfants ne la conçoivent pas comme les adolescents, eux-mêmes ayant une vision très différente de celle des adultes. (...) Intégrer la mort de l’autre et, plus encore, intégrer sa propre mort est une démarche conceptuelle ardue. Souvent les mots nous manquent, souvent le coeur nous manque. Passer par le filtre de la littérature nous permet alors d’en parler, avec les mots des autres, mais avec notre coeur à nous. (Extraits de l’édito de Lydia Bretos, rédactrice en chef de TDC)


par Josée Lartet-Geffard
Date de rédaction : mercredi 1er mai 2002

À la fête avec les pères.Quelques albums qui nous présentent des papas tous plus gavé-méga-hyper-top les uns que les autres (surtout dans les yeux de leurs fils, les filles étant bien rares dans les albums consacrés aux pères...).


Date de rédaction : lundi 1er avril 2002

C’est seulement une connerie, la guerre ? Et la justice, où est-elle sans limites ? "Arabe", quel rapport avec "musulman" ?Comme lire se conjugue souvent au présent du verbe réfléchir, nous vous proposons une sélection d’ouvrages sur les thèmes de la guerre, du racisme, de l’intolérance...


Date de rédaction : 1er 2002

"Vive la France !" concluent les personnages du livre de Thierry Lenain et Delphine Durand qui porte ce titre.Quelle France ? Mais la réelle, tout simplement : diverse, colorée, contradictoire et républicaine. Entre les deux tours de la présidentielle, allez savoir pourquoi, nous avons choisi de mettre en ligne une bibliographie axée sur le refus du racisme et de la xénophobie, une bibliographie axée sur la compréhension des institutions et de la France d’aujourd’hui.


Date de rédaction : jeudi 1er novembre 2001

La question n’est pas de se défaire de rôles ou de fonctions, mais de comprendre comment ils se définissent, dans quelle histoire, quelles représentations ou quels rapports de force et, par là, de contribuer à leurs possibles transformations. Il est fondamental de penser la structure de pouvoir qui est au coeur du rapport des sexes. Ce qui pose problème, c’est moins l’existence des rôles que la hiérarchie dans laquelle ils existent et la rigidité de leur distribution.


par Josée Lartet-Geffard

Librairie membre de
l'Association des Librairies
Spécialisées Jeunesse
Avec nous, la lecture c'est pas sorcier !
Avec nous, la lecture
c'est pas sorcier !
Citrouille.net
www.citrouille.net

pixelnoir